Faire face à un refus de votre banque sur une assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est elle obligatoire pour l’obtention d’un prêt

Bien que celle ci ne soit pas exigée par la Loi lors de la réalisation d’un crédit, il n’existe pour l’heure actuelle aucune banque qui acceptera de faire un crédit sans avoir de garantie en retour. En effet, ce sont les établissements de crédit qui obligent la signature de cette assurance et ils forcent la main de leur client pour que ceux ci souscrivent cette assurance chez eux sous peine de se voir refuser l’obtention du prêt, malgré le fait qu’ils soient, normalement, libre de choisir. Cette assurance sert à couvrir l’assuré face au risque d’impayé lié à l’incapacité de travail, l’invalidité ou encore le décès.

Les raisons qui peuvent expliquer un refus de la part de votre banque

Au moment de la réalisation d’un prêt, il y a plusieurs critères qui rentrent en compte et qui peuvent influer sur le crédit en lui même ou sur l’assurance emprunteur qui l’accompagne. Le risque lié à l’assurance et de voir le tarif de celle-ci augmenté avec de fortes surprimes, de subir des exclusions de garantie ou même de se le voir refuser, ce qui met en danger l’obtention du prêt.

L’élément principal influant sur une assurance emprunteur est la santé, en effet, selon si vous vous portez bien, êtes atteint d’une maladie ou même guéri de celle-ci, cela risque d’impacter le prix de l’assurance ou ses garanties. Que ce soit parce que vous êtes fumeur ou en surpoids, cette différence se verra sur votre assurance. Pour ce qui est des maladies, certaines d’entre elles ont été classées dans une catégorie que l’on appelle « risque aggravé ».

Les personnes rentrant dans cette classe ont le plus de mal à trouver une assurance prête à les couvrir par rapport au risque qu’ils représentent. En effet les personnes atteintes de cancer, d’affection longue durée ou encore de sida, essuient de nombreux refus de la part des banques, parce qu’ils ne peuvent pas rentrer dans les assurances de groupe qu’elles proposent, ils doivent alors se tourner vers la délégation d’assurance.

Délégation d’assurance et convention AERAS pour « risques aggravés »

Pour trouver contrat emprunteur lorsque l’on rentre dans cette catégorie de personne, il faut faire appel à des assureurs délégataires afin de trouver une assurance sur mesure répondant à ses besoins. En cas de dernier recours il est possible d’utiliser la convention AERAS pour chercher une solution amiable avec un assureur qui ne s’accompagne pas pour autant de fortes surprimes ou d’exclusions.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.