Tout savoir devis assurance sante

Tout comprendre sur le devis de mutuelle santé

Le contrat assurance santé peut être individuel ou collectif. Le premier est souscrit par l’assuré auprès d’une compagnie alors que le second est souscrit par le biais d’un employeur ou d’une association. L’assurance santé peut être souscrite au bénéfice d’une ou plusieurs personnes. Lorsque c’est le cas, il faut bien vérifier que les informations sur les bénéficiaires sont cohérentes.

Le remboursement des frais médicaux

La partie la plus importante dans un devis d’assurance santé reste le niveau des remboursements proposés. Les taux peuvent tenir compte de la part remboursée par la sécurité sociale. Elle peut être de 100% sur la consultation médicale. Elle intègre alors les 70% de la sécurité sociale et les 30% restant sont pris en charge par l’assurance, hors franchise médicale. Les 100% peuvent aussi correspondre à la totalité du remboursement du tarif conventionné. Pour une consultation à 22 euros, la sécurité sociale rembourse 15 euros et l’assurance peut prendre en charge jusqu’à 15 euros, en cas de dépassement d’honoraires.

Pour les frais hospitaliers, on peut trouver des taux de 200%, c’est-à-dire que pour un soin à 100 euros, l’assurance peut indemniser à hauteur de 200 euros si c’est nécessaire. Si le soin ne dépasse pas 300 euros, alors l’assuré est remboursé en totalité. Elle peut aussi se baser sur le plafond mensuel de la sécurité sociale.

Le remboursement forfaitaire permet de compenser les plafonds de remboursement très bas de l’assurance maladie obligatoire. Sur une monture de lunettes, la sécurité sociale rembourse environ 2,90 euros, l’assurance pourra alors prendre en charge 100% de ce taux plus 210 euros par exemple. Le forfait peut aussi être fixé sans tenir compte du tarif conventionnel, mais souvent il est limité sur la durée. En hospitalisation par exemple, le forfait journalier n’est plus versé au-delà de 90 jours d’hospitalisation. Elle peut aussi limiter le nombre de consultations remboursées, c’est le cas souvent avec les consultations d’ostéopathie par exemple.

Bien comprendre les abréviations

Il faut donc être très vigilant sur ces différents points et connaitre quelques abréviations couramment utilisées pour décrypter le contrat proposé. TC signifie tarif conventionnel, FA, forfait annuel, TM, ticket modérateur et RO, régime obligatoire.

La franchise des assurances santé

Enfin, l’assurance santé ne prend pas en charge la franchise médicale dont le plafond est fixé à 50 euros par an. Cette information n’apparait pas toujours clairement dans le montant des remboursements proposés.

Ce contenu a été publié dans Devis mutuelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.