verification contrat assurance sante

Que faut-il savoir avant de signer pour une mutuelle ?

Comme pour toutes les assurances, une fois le contrat signé, il est très difficile de se plaindre des services offerts par votre mutuelle. Il est donc important de bien vérifier certaines clauses de votre mutuelle avant la signature.

À quels points faire particulièrement attention ?

Le délai d’attente : entre le moment de la signature du contrat et la prise en charge de toutes les garanties ou seulement d’une partie de celles-ci, il peut exister une période durant laquelle l’assuré ne peut prétendre à aucun remboursement. Il est donc très important de connaitre ce délai et d’en évaluer l’impact. Par exemple, une assurée enceinte de quelques mois doit vérifier qu’il n’existe pas de délai de prise en charge ne permettant pas l’intervention de la mutuelle au moment de son accouchement.

Le tiers payant évite à un assuré de devoir avancer des frais souvent onéreux en matière de santé. Il est important de bien en saisir la portée. Il faut donc vérifier dans quels cas le tiers payant fonctionne. Il peut permettre une exonération du paiement qui peut être partiel ou total. Il peut aussi être limité à des réseaux bien particuliers, c’est souvent le cas avec les opticiens par exemple.

Il peut être indispensable aussi de vérifier les clauses qui permettraient à la mutuelle de résilier le contrat durant les deux premières années. Il faut bien regarder dans quelles conditions il est possible de changer de formule. Par exemple si on souhaite une formule plus couvrante ou au contraire suite à un changement de situation préférer une formule de base plus accessible en terme de coût. La modularité peut être un point important afin de gérer au mieux son budget.

Enfin, il est indispensable de bien examiner la prise en charge assurée en cas d’hospitalisation. Le forfait journalier incombe au malade si celui-ci est hospitalisé plus de 24 heures, regardez bien si votre mutuelle en a prévu le remboursement. Il est généralement couvert en intégralité, c’est-à-dire 16 euros en hôpital ou en clinique et 12 euros en centre de soins psychiatriques.

Qu’en est-il des mutuelles low cost ?

De nombreuses mutuelles et assurance maladie proposent aujourd’hui des tarifs très bas. Les garanties qui vont avec offrent cependant une couverture minimale, il faut donc bien vérifier que les taux de remboursement soient en réelle adéquation avec ses besoins. Souvent en effet, certaines prestations ne sont pas prises en charge, c’est le cas des dépassements d’honoraires ou des médicaments ou des soins qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

Il est impératif . Il faut notamment faire très attention à la prise en charge proposée en cas d’hospitalisation. En effet, dans ce cas les frais sont souvent très élevés et il faut être sûr qu’ils vous seront remboursés de manière satisfaisante. Un petit conseil : les petits budgets peuvent bénéficier de l’État afin de couvrir en partie leur adhésion à une complémentaire santé, il faut donc se renseigner sur les conditions afin de pouvoir en faire éventuellement la demande. Elle permet ainsi d’assurer une meilleure prise en charge.

Ce contenu a été publié dans Devis mutuelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.